La croix du Haut de la Taye

Sur le bord du CC7 , chemin du charbonnier, (à l'angle du chemin de la petite Taye) cette croix a tout d'abord été en chêne confectionnée par monsieur Julien Michel. La maçonnerie et les massifs ont été réalisés par Raymond Py.

Après avoir été déposée à l'église, où elle est restée quelque temps(photo 3)elle y fut bénie. Puis elle a été emmenée en procession jusqu'au Haut de la Taye. Le curé Edmond Thuot avait demandé des volontaires et c'est un dimanche, à la fête des missions de 1936 (fête qui avait lieu tous les dix ans) que l'opération fut réalisée. Les hommes l'ont portée par équipes de six et à l'arrivée ils l'ont mise debout dans l'encoche réservée à cet effet. Ce n'est pas le curé du village, mais un missionnaire qui a célébré la cérémonie. Les moellons qui ont servi à la construction de la stelle ont été arrachés à la carrière Collignon par Armand Arnould. Cette carrière est située près de la Vierge.

Par la suite, la croix s'étant fendue, c'est madame Lucie Sol qui l'a fait remplacer par une croix de marbre fabriquée par les Etablissements Guidon.

D'après Pierre Réveillé, Raymond Bouvot, Roger Paul L'huillier et Berthe Dontail.