Délibération du conseil municipal : (archives)

Dans sa délibération du 20 novembre 1945 le conseil municipal décidait que la "rue du Râ" deviendrait "rue des martyrs", la "grande rue du val" serait appelée "rue de la libération" et que la "place de la fontaine du mont" prendrait le nom de "place de la quatrième république". Elle décidait également de faire apposer une plaque commémorative sur le monument aux morts où seraient gravés les noms des personnes tuées durant la guerre de 1939-1945.

C'est l'abbé Pierre, jeune député élu le 21 octobre 1945, qui fut invité à célébrer ces diverses inaugurations qui eurent lieu le dimanche 17 mars 1946. Madame Suzanne Bouvot m'a confié le fascicule édité pour cette importante manifestation , fascicule qu' elle a précieusement conservé. Elle se souvient être allée ce jour là écouter l'abbé Pierre, ainsi que deux autres orateurs, dans une salle de réunion. Il y avait Olivier Lapie SFIO, Dupont un communiste et l'abbé Pierre MRP. M. Marcel Dominioni était alors suppléant de l'abbé Pierre. La maman de Me Bouvot y reçu un insigne honorant le décès de son époux, pendant la guerre à la conciergerie de l'usine de Neuves-Maisons.

Le journal "La république populaire" relatait l'évènement et on peut lire ceci : Dimanche 17 mars, inauguration retentissante du monument aux martyrs de Chaligny. Discours magnifique de l'abbé Pierre sur la libération de l'homme , à propos de l'apposition de la plaque de la rue de la libération. A la fin de la cérémonie, quatre-vingts militants se réunissent spontanément et décident de profiter de la présence de l'abbé Pierre pour créer une section locale.