Le 15 Août était une grande fête.

Le 15 Août reste pour les anciens une date chargée de souvenirs, souvenirs heureux d' une grande fête dédiée à la Vierge Marie. << Il y avait une foule énorme et l' église était archi-pleine >> se souvient Suzanne Bouvot. << chacun mettait son plus beau costume ou sa robe des grands jours. Après la messe suivie de la procession, les hommes allaient jouer aux cartes et boire du vin dans les bistrots; les femmes quand à elles devaient rentrer à la maison préparer le repas. L' après midi pas question de liberté pour les jeunes filles, la plupart étaient au patronage et faisaient une longue et sage promenade.>> Cette procession du 15 Août n' était pas très longue, le cortège faisait le tour de l'église avec la statue de la Vierge Marie garnie de raisins mûrs fournis par Henri Galliot. Plus tard, à partir de 1946, lorsque la grande statue de la Vierge fut édifiée au Haut de la Taye, le cortège montait jusque là vers 20 heurs et la foule égrenait quelques dizaines de chapelets avant de redescendre à l' église, où le prêtre donnait la bénédiction de Saint Sacrement. Dans les familles, à la fin du repas, on dégustait la tarte confectionnée avec les premières mirabelles de la saison, et bien sùr on fêtait celles qui s'appelaient Marie.

Un panier au cou

<< La procession de la fête Dieu était beaucoup plus importante >> poursuit Suzanne, << elle faisait le tour du village où on dressait au moins trois reposoirs ...................>>