Comme on peut le remarquer sur les cartes postales, au début du siècle le quartier ne comprenait que trois maisons, d'où son appelation qui est restée.... Aujourd'hui les choses sont bien changées, de nombreuses autres maisons ont été construites, allongeant cette rue jusqu'à la croix. Quelques maisons ont crées la rue des bois montant vers Mazagran et en allant vers le fond du val, d'autres constructions ont donné naissance à la rue Marguerite Roblot. Récemment un lotissement d'environ 44 pavillons s'est créé entre la rue Marguerite Roblot et la rue du fond du val sur des parcelles allant de 1800 à 2000 m2.